La Côte des Légendes

Comme une promesse, le territoire invite à l’imaginaire et à explorer ses recoins.

Ici, les marées et la lumière s’amusent avec les paysages en les transformant à chaque saison, jour ou heure. Rester observer ce spectacle amène souvent à se déconnecter pour vivre l’instant.
Ce qui étonne en premier lieu, ce sont les rochers. À qui veut les observer assez longtemps, ces blocs de granit dissimulent sous leurs traits bruts des formes familières, entre crapauds et monstres imaginaires. Certains aiment cacher des criques de sables fins à l’eau azur. Deux d’entre eux entourent même un corps de garde à Meneham !
Les habitants ont l’humilité de penser qu’ils ont de la chance de vivre ici. Ils vous donneront, en toute simplicité, leurs conseils avisés pour que votre découverte soit inoubliable.

La destination en 6 sites

Meneham

Site naturel remarquable connue par « sa maison entre les rochers » qui est un corps de garde regardant la côte rocheuse de Kerlouan. Derrière un village restauré de chaumières propose des ateliers d’artisans, un espace muséal, une auberge et un gîte d’étape (le plus : pouvoir dormir dans un lit clos !)

Phare de Pontusval

Le phare de Pontusval est une maison-phare, toujours habitée, autour duquel se déroule des plages de sable fin.
Autour de ce point de vue


Lesneven et Le Folgoët

Ses deux villes très proches sont des centres importants du Léon.
Lesneven, ville commerçantes chargée d’histoire avec son marché emblématique du lundi matin (bonus : « marché aux bestiaux » avec petits lapins mignons et cocotes).
Le Folgoët est un lieu de pèlerinage important avec la basilique Notre-dame du Folgoët qui aurait vu Anne de Bretagne lors de son Tro Breizh.

Le marais du Curnic

À Guissény le marais du Curnic est un site d’hivernage et de halte migratoire pour de nombreux oiseaux. Les paysages vont des dunes, prairies humides, tourbières, estran, étang saumâtre, orchidées…
N’hésitez pas à vous perdre parmi les roseaux pour entendre « leur murmures » (chuchumuchu en breton).


La zone humide de Langazel

Se partageant entre les communes de Ploudaniel et Trémaouezan, ce sont 136 ha de landes, d’étangs, de marais et de prairies humides. Connue pour être la plus ancienne tourbière de Bretagne, elle est la source de l’Aber Wrac’h.
Balade en famille ou seul pour une dose d’odeurs et de couleurs changeantes en fonction des saisons !

La baie de Goulven

Des kilomètres de blancs rivages aux multiples balades. Pour résumer : vasière, prés salés, marais, étangs et surtout, les vastes dunes aux floraisons magnifiques ! La richesse de la faune et de la flore témoigne d’un équilibre naturel préservé. S’y promener à pas légers.