Extraction, du Collectif Infuz

    • Visible du 23 avril 2022 au 23 avril 2025

    Description
    complète

    A Goulven, le dôme en terre crue Extraction s’est érigé des mains du Collectif Infuz, en écho au décompte infini des grains de sable de la baie par des êtres mi-marins mi-terriens.

    La légende : Les Couantics

    L’installation du collectif nous fait redécouvrir la légende des Couantics de la baie de Goulven. L’histoire raconte qu’après une nuit de débordements épiques, des êtres mi-marins mi-terriens, les Couantics, furent punis par le dieu de la mer à compter les grains de sable de la baie. Et c’est ainsi que se formèrent petit à petit les dunes de Keremma.

    Les artistes : Le collectif Infuz

    Le collectif Infuz est un trio d’artistes basé à Rennes et composé de Guillaume Le Borgne, Sylvain Lorain (duo sur le projet des Ribin’ de l’imaginaire) et Maxime Voidy.

    Guillaume, sculpteur, se lie au territoire sur lequel il évolue, en travaillant directement dans le paysage pour mieux le découvrir. Sylvain quant à lui s’intéresse aux objets, fasciné par leur capacité narrative et la possibilité d’y projeter des émotions, d’y reconnaître du vivant dans l’inanimé.

    Ensemble, ils réalisent des installations immersives composées de matériaux bruts et simples, travaillant les contrastes entre milieux naturel et urbain. Des abris intimes et des installations oniriques où la sculpture devient prétexte à contempler le monde.

    L’œuvre : Extraction

    Cette installation in situ s’apparente à une motte de terre qui émerge du paysage. Située le long du Gr®34, face à la baie, elle semble être un abris dans lequel les marcheurs pourraient faire une pause. A l’intérieur, une tarière en acier noir est plantée la tête dans le sable, comme suspendue dans le temps et dans l’espace.

    Cette pièce industrielle se place en opposition à l’ambiance et aux techniques de construction de la structure. Pouvant être actionnée par le spectateur, elle sert à remuer le sable indéfiniment, évoquant l’absurdité du geste qu’opèrent les Couantics. Ce mouvement fait en parallèle écho à la surexploitation des ressources naturelles, notamment du sable, un des nombreux enjeux de la crise écologique.

    Ce volume créé à partir de matériaux naturels et locaux, suivant des techniques traditionnelles, est en contraste avec l’omniprésence du béton dans notre quotidien. Cette construction terre/paille est une manière de valoriser les richesses de notre patrimoine et s’accorde avec le paysage.

    La randonnée : « Circuit de Saint Goulven »

    Au cours de votre balade (7,7 km, balisage vert), pénétrez un court instant dans ce dôme en terre crue où le temps semble infini. Fiche rando disponible aux bureaux d’information touristique de Tourisme Côte des Légendes ou sur www.cotedeslegendes.bzh.

    Suggestions